Duà

Duà

Pôle mémoire - Montauban

Exposition

Rêver Montauban : voyages d’hier à demain

Exposition.
Entrée libre, du mardi au vendredi de 9h à 12h et 14h à 17h.
Réservation conseillée pour les visites guidées. Visites guidées groupes sur réservation.

Ajouter à mon calendrier

L’exposition «  Rêver Montauban  » aborde le thème d’un Montauban futur, rêvé, imaginé, idéalisé mais également parfois tourmenté, en faisant un détour par l’histoire de la ville et l’utopie. Présentée jusqu’au 18 décembre 2020, elle présente plus de 50 documents et objets, datés de 1563 (ouvrage Utopia de Thomas More) à nos jours. Conservés au Pôle Mémoire, ces documents et objets sont mis en regard avec les créations des deux artistes et des productions réalisées par des élèves du Grand Montauban.

Des élèves de tout âge et de toute discipline

Pendant plusieurs mois, des classes d’établissements du Grand Montauban sont venues au Pôle Mémoire afin d’être confrontées à des documents ou objets anciens et travailler sur l’histoire de la ville, sur les représentations d’un futur possible, espéré ou redouté.

Ainsi, après avoir visité les réserves des Archives municipales et découvert les missions d’un archiviste, les CM1 et CM2 de l’école Jules Guesde de Maryline Barthe et de Christelle Marty ont travaillé sur l’urbanisme et sur l’évolution de la ville de Montauban à travers les siècles. Pour la réalisation de leurs différentes productions plastiques, les élèves ont été accompagnés par l’artiste montalbanaise Thésée Teres.

La classe de 6e du collège Olympe de Gouges de Sandrine Button, Catherine Decorde et Edwige Ibarra a découvert les riches fonds de la Mémo-Patrimoine. Elle a ainsi pu travailler sur des manuscrits médiévaux, leurs techniques de fabrication mais également sur le concept d’utopie à travers l’exemple des monastères au Moyen Age.

De nombreux documents sur le quartier Médiathèque-Chambord et sur le lycée Bourdelle (dossiers de permis de construire, plans, photographies aériennes…) ont été présentés à la terminale option architecture du Lycée Bourdelle d’Abderrahmen Zeboudji. Les élèves ont ainsi pu imaginer à quoi pourrait ressembler leur lycée en 2050 et en 2150.

Après avoir visité le Musée de la Résistance et du Combattant, huit adolescents et jeunes adultes du centre Bellissen de Montbeton, encadrés par Muriel Fauconnet et Isabelle Scott, ont étudié l’histoire de Montauban pendant la Seconde Guerre mondiale. La classe a souhaité proposer sous forme de maquette une Place Nationale entre un passé troublé et un futur conscient des enjeux écologiques.

Enfin, deux classes du département Arts plastiques de la Ville, encadrés par Pierre Hoy et Julie Legal, sont venus prendre connaissance des richesses conservées par le Pôle Mémoire. La première classe a travaillé sur l’histoire du Musée Ingres à travers de nombreux documents d’archives. Elle a souhaité montrer avec une maquette un futur établissement muséal noyé sous la montée des eaux due au dérèglement climatique. La seconde classe s’est penchée sur l’histoire des inondations de 1930 pour mettre en parallèle une vision dystopique d’un Montauban sous une vague inspirée de celle du peintre japonais Hokusai.

Monoko, un artiste montalbanais

Afin d’enrichir cette exposition, l’artiste montalbanais Nonoko (Hugues Dedit) a été invité à présenter des oeuvres mettant en scène Montauban dans un futur utopique

Illustrateur infographiste, Nonoko fait vivre l’histoire de deux amies, Jill et Hanako. Son travail d’inspiration japonaise met en scène l’exploration urbaine de ces deux jeunes filles dans un Montauban futuriste. Le second artiste, le dessinateur toulousain Frédéric Malenfer, a participé à la biennale européenne des Patrimoine qui s’est tenue à Montauban en septembre 2018. A cette occasion, il avait réalisé plusieurs vues prospectives de Montauban en 2118.

Autour de l’exposition :

Informations pratiques

Tout public – Entrée libre.
Du mardi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 17h.
Ouvertures exceptionnelles jusqu’à 19h les mardis 29/09 et 24/11 et les vendredis 9/10 et 18/12.