Information

Un protocole d’accord en vue d’un jumelage de la ville avec Alcala de Henares

Le 5 novembre, la Ville de Montauban a signé un protocole d’accord en vue d’un jumelage avec Alcalá de Henares, ville natale de Manuel Azaña.

Publié le

Renforcer les relations et développer les collaborations

Manuel Azaña, figure emblématique de l’Histoire du XXe siècle, constitue un patrimoine historique tant pour la Ville de Montauban que pour la Ville d’Alcalá de Henares.

Ainsi, convaincues de l’importance de resserrer les relations d’amitié entre leurs municipalités, les Villes de Montauban et d’Alcalá de Henares ont signé vendredi 5 novembre 2021 un protocole d’accord en vue d’un jumelage afin de renforcer leurs relations et de développer leur collaboration.

Le lien historique qui unit les deux Villes en la personne de Manuel Azaña et la commémoration du 80e anniversaire de sa mort à Montauban forment le cadre de cet engagement à faire connaître la vie et l’oeuvre intellectuelle et politique de Manuel Azaña.

Ce protocole, signé par Axel de Labriolle, Maire de Montauban, et Javier Rodriguez Palacios, Maire d’Alcala de Henares, sera acté ultérieurement en Conseil municipal.

Manuel Azaña, d'Alcalá de Henares à Montauban

Après une vie politique longue et mouvementée, celui qui fut député aux Cortès, ministre de la Guerre, président du Gouvernement provisoire de la IIe République espagnole en 1931, président du Conseil des ministres, et finalement président de la IIe République, est le premier et le seul chef de l’État né à Alcalá de Henares. Homme d’État et intellectuel remarquable, il obtint en 1926 le Prix national de littérature.

Le 3 novembre 1940, il s’éteignait en France dans la ville de Montauban, où il repose toujours. La ville de Montauban a été depuis lors la gardienne de la mémoire de Manuel Azaña en lui accordant une forte reconnaissance institutionnelle, intellectuelle et politique et en adoptant parmi ses personnages illustres le fils d’un autre pays, que les conséquences du coup d’État militaire de 1936 en Espagne y avaient amené.