Sécurité

Sécurité et Police Municipale : les projets pour 2022

La Ville de Montauban est un acteur décisif de la sécurité et son Maire joue ici pleinement son rôle de pivot des dispositifs de prévention de la délinquance. En effet, la Ville a fait de la sécurité une des priorités de son action, car si elle n’est pas assurée, il n’y a pas d’épanouissement possible et encore moins de vivre-ensemble.

Publié le

Des actions pour plus d'efficacité

La Ville s’implique chaque fois qu’elle le peut aux côtés des autres acteurs que sont la Police Nationale et la Justice, pour prendre toute sa place dans la co-production de sécurité. C’est ainsi que plusieurs protocoles ont été signés il y a quelques mois avec ces services de l’Etat autour de la procédure du rappel à l’ordre (RAO), des alternatives aux poursuites pénales en cas de faits contraventionnels commis contre un bien de la collectivité, ou encore de la gestion de la délinquance routière.

En tant que Maire de Montauban, je me suis toujours battue pour atteindre une tranquillité publique maximale sur notre territoire.
Brigitte Barèges

"J’ai ainsi souhaité mettre d’importants moyens à disposition de nos policiers municipaux avec des objectifs que je résume en trois mots : Prévention, Dissuasion, Répression. Ces dernières années, notre Police Municipale a ainsi étendu ses plages d’interventions de 7h à 3h du matin, la Ville s’est dotée de plusieurs dizaines de caméra dont l’efficacité ne fait plus débat, nous avons créé une unité d’intervention spécifiquement dédiée aux délits de voie publique (stupéfiants, vols, etc.)... Ces quelques exemples illustrent nos actions qui donnent plus de disponibilité et d’efficacité à notre Police Municipale, avec à la clé des incivilités et des délits évités ou sanctionnés, bref plus de sécurité y compris pour nos policiers eux-mêmes."

Les projets 2022

Plusieurs projets concernant la Police Municipale et la sécurité seront ainsi mis en oeuvre en 2022.

  • Cette année, le Conseil Intercommunal de Sécurité et de Prévention de la Délinquance connaitra un renouveau pour développer des actions de prévention, notamment contre les violences faites aux femmes.
  • Le dispositif de vidéo-protection sera renforcé avec une augmentation de 20% du nombre de caméras et l’objectif prioritaire de couvrir l’ensemble des établissements scolaires de la Ville d’ici la fin du mandat.
  • Le partenariat noué entre la Police Municipale et la Police Nationale sera renouvelé en 2022. Toujours placé sous l’autorité conjointe du Maire, du Préfet et du Procureur de la République, il s’attachera particulièrement à poursuivre et intensifier la lutte contre les trafics de drogue et les cambriolages.
  • Enfin, la lutte contre les marchands de sommeil et le logement indigne se poursuivra via le Groupe de Lutte contre l’Habitat Indigne (GLHI).

2021, en quelques chiffres

La Police Municipale de Montauban en 2021 en quelques chiffres :

  • 4 052 interventions dont 1 507 liées à la tranquillité publique, 1 326 au code de la route, 230 à la salubrité, 364 à l’atteinte aux biens, 316 à l’atteinte aux personnes (dont 38 violences intrafamiliales) et 83 interventions concernant des «  rixes  ».
  • 9 582 contraventions dressées dont 7 406 liées au stationnement, 1 382 pour excès de vitesse, 429 pour non-respect des mesures COVID, 127 pour tapage, 150 pour insalubrité, 156 pour non-respect des arrêtés municipaux.
  • Hausse de 100% du taux de verbalisation sur les contrôles de vitesse.
  • 1 206 procédures judiciaires (écritures de la Police Municipale transmises à la Police Nationale).
  • 400 rapports d’interventions sur instruction de l’Officier de Police judiciaire (Police Nationale), dont 274 interpellations par la Police Municipale pour mise à disposition de la Police Nationale et 117 rapports d’information (enquêtes judiciaires).
  • 773 mises en fourrière.
  • 119 extractions d’images de vidéo-protection pour enquêtes judiciaires.
  • 30 contrôles sanitaires d’établissements type «  restaurants et débits de boisson  » ayant conduits à 3 fermetures.
  • 1 288 interventions du Groupe de Lutte contre l’Habitat Indigne (GLHI), dont 285 visites de logements (permis de louer).

Pour rappel la Police Municipale de Montauban, ce sont 48 policiers municipaux, 18 ASVP, 2 personnes en charge des aires des gens du voyage, 3 médiateurs, 3 auxiliaires canins (dont 2 chiens spécialisés dans les stupéfiants) et 2 maîtres-chiens.