Scolaires

Nouveautés dans les cantines scolaires de Montauban

Si la compétence scolaire est du ressort des communes qui ne peuvent s’en affranchir, la restauration scolaire est une compétence facultative. A Montauban, la cuisine centrale prépare et livre environ 4200 repas par jour dans les différents restaurants scolaires de la Ville.

Publié le

Des menus classiques ou végétariens

Aujourd’hui, environ 600 enfants qui fréquentent les cantines scolaires ne consomment pas du tout de viande. Les familles sont en effet de plus en plus demandeuses de menus sans viande. Il convenait donc de s’adapter à une nouvelle tendance.

A compter de la rentrée scolaire 2022/2023, deux menus seront proposés aux enfants : un menu classique avec viande (avec un plat protéiné composé de porc / boeuf / agneau / veau / volaille ou oeuf ou poisson) et un menu complet sans viande (avec un plat protéiné végétal ou composé d’oeuf ou poisson). Les entrées, plats d’accompagnement (légumes ou féculent) et desserts (laitage / fromage / pâtisserie / fruit) resteront communs aux deux menus. Les familles feront leur choix lors de l’inscription à la restauration en début d’année scolaire.

Les intérêts de cette organisation

Cette nouvelle organisation répond à la nécessité de lutter contre le gaspillage alimentaire en préparant les menus en tenant pleinement compte du nombre des inscrits. D’autres mesures accompagnent cet objectif comme favoriser le fromage à la découpe, la pesée pour servir les bonnes quantités par plat ou la réduction de pain proposé en fonction des menus.

Le menu sans viande sera aussi l’occasion de préparer des plats à partir d’ingrédients moins connus par les enfants. Le rôle de la cuisine centrale est aussi d’éduquer au goût et à la découverte de nouveaux mets tout en favorisant les circuits courts et les produits issus de la production biologique. Depuis le 1er janvier 2022, la cuisine centrale prépare les menus avec des produits éligibles loi EGAlim, 50 % de produits de qualité et locaux dont 30 % de BIO.