Information

Les salles des fêtes et les maisons de quartiers sont à nouveaux ouvertes

Devant les difficultés rencontrées par de nombreuses associations montalbanaises bénéficiaires des salles des fêtes municipales, le Maire de Montauban avait écrit au Préfet de Tarn-et-Garonne afin qu’une solution soit trouvée dans les meilleurs délais. La réponse de l’Etat obtenue par Brigitte Barèges va dans le bon sens.

Publié le

Depuis ce lundi 7 septembre, les associations peuvent accéder aux salles des fêtes et
maisons de quartiers de la ville dont elles avaient fait les réservations.

En effet, avec la mise à jour du décret 2020-860 fixant les dispositions générales nécessaires
pour faire face à l’épidémie de COVID19, la Préfecture du Tarn-et-Garonne permet de ré-ouvrir
les établissements de «  type L  » à condition que plusieurs règles soient respectées.

Dans le cas d’une activité non sportive :

  • le port du masque obligatoire ;
  • les personnes accueillies ont une place assise ;
  • l'accès aux espaces permettant des regroupements est interdit (buvettes), sauf s'ils sont aménagés de manière à garantir le respect de la distanciation physique d'au moins un mètre entre deux personnes.

Dans le cadre d’activités physiques et sportives :

  • la distanciation physique de deux mètres entre les personnes est recommandée, sauf lorsque, par sa nature même, l'activité ne le permet pas.
  • Le port du masque est obligatoire jusqu’à l’espace de pratique, il est retiré uniquement en situation de pratique sportive.

Vous pouvez consulter le décret 2020-860, et particulièrement son article 45 qui concerne les
établissements de «  type L  » (salles des fêtes, maisons de quartier), sur Légifrance.

En cas de non-respect des dispositifs précités, la commune se décharge de toute
responsabilité liée aux risques sanitaires et l’association concernée se verra exclue de toute
occupation à l’avenir.