Economie

L’Embarcadère se transforme en Halle gourmande

Depuis sa construction, l’ancien marché couvert de Villebourbon a connu bien des destinées. Ce bâtiment municipal s’apprête à écrire une nouvelle page de son histoire avec l’ouverture d’une véritable halle gourmande…

Publié le

C’est grâce au concours de Philippe Wion et Frédéric Dehina que la Halle de la gare routière a repris vie, un «  lieu de vie, de culture, et de sortie  », comme le définissent les porteurs du projet «  le bâtiment est magnifique et le quartier, que nous voyons comme une extension du coeur de ville, est en demande et en devenir  ». Les deux hommes souhaitent y établir «  un concept novateur pour Montauban, un peu décalé, et défendant les couleurs locales  ».

La Halle de la gare routière, nommée ainsi en hommage au passé du bâtiment, est un véritable «  food court  » à l’instar de ceux existants à Bordeaux ou Saint-Jean de Luz : brasserie locale, bar à cocktails (le Saint Jacques), fruits de mer (le Zinc), restauration traditionnelle (la Carlingue qui crépite), tapas, charcuterie et fromage (le Sierrasol) mais aussi plaisirs sucrés se dégusteront sur place. Chaque restaurateur est maître de son espace et propose des produits de saison, local, issus de culture raisonnée, voir bio. Plus insolite, le coiffeur barbier David Willemyns sera présent chaque jeudi et vendredi soir !

Au centre de l’espace, tables et mange-debout participent à l’aspect convivial du lieu. «  L’objectif est de croiser les publics. Le client fera son choix, selon ses envies et son budget. Il peut boire un verre, grignoter ou manger.  »

Horaires d’ouverture :

  • Mercredi 8h à 14h et 17h à 22h
  • Jeudi et vendredi 17h à 22h
  • Samedi 11h à 22h
  • Dimanche 11h à 16h

L’Embarcadère en quelques dates

  • 1933 : conception par l’architecte de la ville, Marcel Renard, d’un vaisseau de 27m de long sur 13m de large, avec toiture à gradins rappelant la halle des abattoirs de la Mouche de Lyon (Tony Garnier). L’architecture est emblématique de la reconstruction post inondation de 1930. Réalisation du projet en béton armé par l’entreprise montalbanaise J. Allègre.
  • 20 avril 1935 : inauguration du marché couvert de Villebourbon. A l’intérieur, on y vend viandes et poissons. A l’extérieur, on trouve des stands consacrés au jardinage, fruits, légumes, volailles…
  • 1967 : la gare routière, établie à proximité, y installe bureaux, salle d’attente, hall et toilettes.
  • Fin des années 90 : la compagnie de théâtre «  l’Arche de Noé  » occupe les lieux qui prenne le nom d’Embarcadère.
  • 2001 : le site accueille l’IUP Art plastique puis, l’association La Boite à Malice (cirque).
  • 2005 : inscription comme Monument Historique et labélisation Patrimoine du XXe siècle.