Transport

Le Grand Montauban, lauréat de l’appel à projet Continuités Cyclables 2020

En 2018, le Gouvernement avait annoncé la mobilisation inédite de 350 millions d'euros sur 7 ans pour la création d’un «  fonds mobilités actives  » consacré au développement d’infrastructures cyclables. Comme en 2019, deux projets d’aménagements cyclables déposés par le Grand Montauban sont lauréats de l’édition 2020 de l’Appel à Projets.

Publié le

461 000 euros obtenus en 2020

Depuis maintenant 2 ans, le Plan «  Vélo et mobilités actives  » porte l’ambition du Gouvernement de faire du vélo un mode de transport à part entière des Français. Il a pour objectif de tripler l’utilisation du vélo d’ici 2024, en passant de 3 à 9 % du total des déplacements quotidiens sur le territoire national.

Après 380 000€ obtenus par le Grand-Montauban lors de l’Appel à Projets 2019, les deux projets lauréats pour cette édition sont :

  • La liaison cyclable située Avenue de Toulouse reliant la Route de Montech et le Quai Poult, avec un taux de subvention accordé de 40 %, soit 140 000 €,
  • L’aménagement d’une piste cyclable sur les boulevards Doumerc/Montauriol, avec un taux de subvention accordé également de 40 %, soit 321 000 €.

Une politique cyclable ambitieuse

La Communauté d’Agglomération du Grand-Montauban s’est engagée dans une politique cyclable ambitieuse, traduite en 2019 par le lancement de plusieurs services à destination des cyclistes : ouverture de la Maison du vélo, lancement du service de location TM à vélo, partenariat avec le GPS Géovélo… ainsi que par le déploiement d’une offre de stationnement portant dès 2021 le nombre d’appuis vélos à 750 sur le territoire.

La Collectivité travaille également au développement des aménagements cyclables avec la prochaine approbation d’un Schéma Directeur, doté d’un fonds d’un million d’euros annuels dédiés à la réalisation de pistes cyclables. Les cofinancements obtenus dans le cadre du Plan Vélo vont permettre d’abonder ce budget et ainsi porter les ambitions de la Collectivité en matière de politique cyclable.