Flash infos, Sport

Le Cross-Country annulé en raison du COVID-19

Après les annonces de la ministre des sports ce matin, la Préfecture de Tarn-et-Garonne confirme l'annulation des Championnats de France de cross prévus ce week-end.
Regrets et incompréhensions ont été exprimés conjointement par Brigitte Barèges et Denis Arcuset, Président du Comité Départemental 82 d'athlétisme, lors d'une conférence de presse commune.

Publié le

Ce mardi 3 mars 2020 au matin, la Ministre des sports Roxana Maracineanu a annoncé «  le report  » des championnats de France de cross-country, qui devaient se dérouler du 6 au 8 mars à Montauban, en raison des risques liés à l’épidémie de coronavirus. Cependant, aucun report n’est possible en matière de Championnat de France, compte tenu du calendrier international. Il s’agit donc purement et simplement d’une annulation. En début d’après-midi, alors que se tenait à l’Hôtel de ville une conférence de presse sur le sujet, un communiqué de la Préfecture du Tarn-et-Garonne est venu confirmer l’annulation de ce grand événement sportif.

L’annulation des championnats de France de cross-country à Montauban suscite aujourd’hui une immense déception pour tous les organisateurs, bénévoles, services municipaux qui se sont dépensés sans compter depuis des mois afin d’assurer la réussite de cet évènement majeur. Il ne faut pas oublier l’impact économique d’une telle décision pour les hôteliers, les transports, les restaurateurs, les commerces, le tourisme… Pour la seule ville de Montauban, le préjudice financier s’élève à 200 000 €.

Je ne comprends donc pas comment la Ministre a pu dire que «  le report(comprendre annulation)n’avait pas d’impact majeur sportif ou ou organisationnel  », déplore Brigitte Barège, Maire de Montauban

Malgré les dispositions prises par la Ville et le Comité départemental d’athlétisme du Tarn-et-Garonne, visant à garantir au mieux la sécurité sanitaire des participants (éviter les grands rassemblements au départ et à l’arrivée des courses, réorganiser les points de distribution d’eau et de restauration…), les Championnats de France ont été annulés à 4 jours de l’échéance.

La logique de cette décision est pour le moins surprenante, alors que d’autres événements sportifs, comme la demi-finale de la Coupe de France entre Lyon et Paris prévue ce mercredi, ou la course cycliste Paris-Nice du 8 au 15 mars, ont été maintenus. Y-aurait-il deux poids et deux mesures ? a souligné le Maire de la ville récemment labellisée «  Terre de Jeux 2024  ».