COVID-19, Scolaires

Écoles de Montauban : la Ville est prête pour le lundi 25 mai, l’Éducation Nationale moins

Brigitte Barèges, Maire de Montauban, communique sur la réouverture des écoles de la ville.

Publié le

Chers Parents,

Comme nous l’avons écrit le 6 mai dernier, la reprise scolaire, pour la ville de Montauban, devait répondre à plusieurs objectifs :

  • assurer la sécurité sanitaire de nos locaux et de nos agents pour garantir la protection de vos enfants ;
  • faciliter la vie des parents qui souhaitent reprendre leur activité professionnelle en simplifiant leur organisation.
1. Sur la garantie sanitaire de la ville

Vous devez savoir que l'ensemble de nos 37 écoles ont été désinfectées et qu'elles sont toutes équipées, bien sûr, de gel hydro-alcoolique, de savon, et que toutes les distanciations ont été organisées dans chacune des 240 classes de la ville.

En ce qui concerne nos agents, ils ont été équipés de masques, de visières, de gants et ont participé sur la base du volontariat, comme tous les agents de la collectivité, à un dépistage sérologique de nature à les rassurer et à vous protéger.

Nous venons de recevoir les thermomètres-flash dont sera dotée chaque école afin de pouvoir mesurer à distance, si nécessaire, la température d'agents ou d'enfants qui seraient alors, dans ce cas, renvoyés à leur domicile.

Nous pouvons donc affirmer à ce jour que nos 37 écoles sont tout à fait prêtes à recevoir les écoliers et qu’il en est de même d’ailleurs pour la restauration scolaire.

2. Sur l’accueil des enfants par l’Éducation Nationale

Nous avons tout d'abord demandé à l'Éducation Nationale de nous préciser les effectifs envisageables pour cette rentrée de façon à vérifier si nous devions ouvrir nos 37 écoles et nos 240 classes et remettre à disposition les quelques 400 agents de la Ville qui assurent tous les jours l'accueil du matin, le temps méridien avec la restauration scolaire, la garderie du soir et le nettoyage. C’est seulement à la fin de la semaine dernière que nous avons obtenu ces chiffres approximatifs démontrant que, contrairement à ce qui avait été annoncé, peu d’élèves seraient à scolariser. En effet, jeudi dernier, sur les 5 300 élèves inscrits, il nous été annoncé 1 639 élèves, soit environ 30 % des effectifs.

Quoi qu'il en soit, nous serons, comme déjà indiqué, au rendez-vous de l'accueil des enfants si ce nombre venait à augmenter dans les prochaines semaines.

Afin de faciliter la reprise professionnelle des parents, nous avons fait savoir, aussi bien au Recteur d’académie qu’au DASEN (Directeur Académique des Services de l’Education Nationale) qu’il serait sage de simplifier la vie des parents en poursuivant ensemble deux objectifs :

  • le premier, c’est de faire en sorte que tous les niveaux scolaires reprennent en même temps et non pas de manière fractionnée ainsi que proposé au départ, à savoir, dans un premier temps, l’accueil seulement de la grande section de maternelle, du cours préparatoire et du CM2.Sur ce point nous devons remercier l’Éducation Nationale qui a accepté d’accéder à cette demande d’accueil sur l’ensemble des niveaux de la scolarité.
  • Le deuxième objectif était d'obtenir que la scolarité soit assurée sur l'intégralité de la semaine et non pas comme proposé : « en alternance », c'est-à-dire soit en demi-journée, soit en demi-semaine ; ce qui place les parents dans une situation très complexe pour assurer la reprise à 100 % de leur activité.

C'est là que nous avons découvert que l'Éducation Nationale n’avait pas suffisamment d’enseignants disponibles pour pouvoir assurer la scolarité sur l’intégralité des 4 jours et demi. Il semblerait que plus du tiers d'entre eux n’aient pas repris leur activité, étant soit en arrêt maladie, soit en décharge syndicale.

C’est donc uniquement pour pallier à cette carence qu’il est proposé, par l’Éducation Nationale, une scolarité en alternance. Il va de soi que cette « usine à gaz » ne favorisera pas, bien entendu, la reprise professionnelle des parents qui travaillent à plein temps.

Dans un but de facilitation, nous avons même proposé pour soulager les enseignants, de fonctionner sur le principe des 4 jours ; la Ville assurant l’ouverture des centres de loisir ALSH, le mercredi matin en sus du mercredi après-midi déjà assuré.

Par contre, nous avons été quelque peu désemparés par les « changements de pied » de l'Éducation Nationale qui, jeudi dernier, nous indiquait que, sur les 37 écoles de la ville, l'alternance serait organisée sur seulement 12 d’entre elles et que, dès lors, les parents pourraient bénéficier d’une semaine complète sur les 25 autres écoles.

Or hier, lors d'une audioconférence en présence du Préfet du Tarn-et-Garonne, nous avons appris que la situation s'était inversée, puisqu’en réalité ce qui est proposé aujourd’hui c’est que 21 écoles assureront un accueil en alternance, et 16 seulement sur la semaine entière.

Nous dénonçons ce traitement inéquitable entre les écoles, et donc les familles, et cette « usine à gaz » imposée par un protocole sanitaire inapplicable qui va à l’encontre de la volonté de favoriser la reprise économique.

Je conclurai qu’en ce qui concerne la ville de Montauban, elle est bien sûr au rendez-vous et peut ouvrir toutes ses écoles dès ce lundi 25 mai.
Par contre, ce n’est pas le cas de l’Education Nationale !

Brigitte Barèges
Maire de Montauban

 

 

Pour votre complète information, vous trouverez ci-après la liste  des 16 écoles ouvertes toute la semaine à temps complet :

  • École maternelle Alexandre 1er
  • École élémentaire du Centre
  • École maternelle Hugues Aufray
  • École maternelle Françoise Dolto
  • École élémentaire Fernand Bales
  • École maternelle Jacques Brel
  • École élémentaire Jacques Brel
  • École maternelle Camille Claudel
  • École primaire Léo Ferré
  • École maternelle de Fonneuve
  • École maternelle Jules Guesde
  • École maternelle Francis Jourdain
  • École primaire Georges Lapierre
  • École maternelle Jean Malrieu
  • École élémentaire Jean Malrieu
  • École maternelle de Villebourbon

 

Les autres écoles seront ouvertes par alternance. Les directeurs des écoles se rapprocheront des familles pour les informer des jours de cours de leurs enfants. 

La restauration scolaire est assurée pour toutes les écoles. 

L’accueil de loisirs sans hébergement (ALSH) sera assuré le mercredi, à partir du 27 mai.