Culture

Centaure rejoint temporairement l’Esplanade des Fontaines [photos]

Après plus d'un an dans les réserves du musée Ingres Bourdelle, l'œuvre emblématique du sculpteur montalbanais «  Mort du dernier centaure  », a rejoint l’esplanade des Fontaines. Un emplacement temporaire, puisque le Centaure mourant retrouvera le square Picard, en face du musée, dès que les travaux de réaménagement de ce jardin seront terminés.

Publié le

Une opération délicate

Cette opération de déplacement, minutieusement orchestrée pendant plus d’une heure par une équipe de professionnels, a permis de prendre des mesures précises de ce colosse. On connaît désormais son poids : plus d’une tonne cinquante !

Réalisé en 1914, ce bronze témoigne de la prédilection de l’artiste pour le thème du centaure, sujet de nombreux dessins entre 1910 et 1926. Avec cette œuvre, Bourdelle érige le centaure Chiron (l’éducateur d’Achille blessé mortellement par Héraklès) en une allégorie de l’artiste mélancolique et de son combat de l’esprit contre la matière. Il meurt en pleine lutte, avec dans ses mains la lyre par laquelle il avait espéré s’élever vers l’idéal.

En images