COVID-19, Déchets

Appel au civisme pour la propreté des rues et la gestion des déchets

Dépôts sauvages d’ordures notamment aux abords des points de collecte, déjections canines sur les trottoirs, jets d’emballages de courses et de gants aux abords des magasins, dans les rues et les parties communes des immeubles... Force est de constater que les incivilités se multiplient malheureusement. La dégradation de la salubrité est un facteur aggravant de la crise sanitaire.

Publié le

Le sens des responsabilités et du civisme

Toutes les équipes de «  Collecte et de Propreté  » sont mobilisées sur le terrain pour permettre l’évacuation des déchets. Mais pour des raisons sanitaires évidentes, d’hygiène et de barrière au coronavirus, la multiplication des dépôts sauvages doit cesser, en particulier en centre-ville et à proximité des magasins.

Les contrôles ont été renforcés et entraineront des verbalisations pouvant aller de 68€à 1500€ (dépôts sauvages avec véhicule).

Rappel des règles pendant la période de confinement

En faveur de la santé et de la salubrité, il est rappelé aux particuliers que:

  • les encombrants, déchets verts, gravats...doivent être gardés à domicile en attendant la réouverture des déchetteries ou la reprise du ramassage des encombrants ;
  • les ordures doivent être impérativement déposées en sacs fermés dans les bacs ou points d’apports volontaires, et non à leurs abords ;
  • la collecte sélective reste maintenue suivant les modalités habituelles : il faut continuer à trier les déchets dans les bacs correspondants.