Lauréats

Tous les ans, cinq entreprises sont récompensées lors des Leaders de l'Économie.

Les lauréats 2021

Elles exercent dans des domaines variés, artisanat, industrie, commerce, agroalimentaire et ont toutes une dimension locale, nationale, voire internationale. Ces pépites s’illustrent depuis de nombreuses années et sont une vitrine du savoir-faire et du dynamisme montalbanais. Elles témoignent de la richesse et de la diversité économique du territoire.

Pro à Pro

Partenaire de référence en services et solutions pour la restauration commerciale ou collective, Pro à Pro emploie plus de 2 500 personnes en France, dont plus de 500 à Montauban où l’entreprise a été fondée en 1928.

Filiale du groupe Métro depuis 2017, Pro à Pro a développé des synergies avec le groupe de distribution allemand au niveau des achats et des assortiments de produits. « Ce rapprochement a notamment permis à Pro à Pro d’étendre son offre aux produits surgelés et de renforcer sa présence territoriale », précise son Directeur Général Boris Minialai.

 Installé depuis quelques mois dans son nouveau siège montalbanais à Albasud, Pro à Pro engagera en 2022 un vaste programme de transformation de l’entreprise, passant par le déploiement de nouveaux outils digitaux et logistiques. Objectif : conquérir le leadership français du food service delivery à l’horizon 2023.

Agileo Automation

Fondé par Olivier Til, Marc Engel et Olivier Vittu, co-Présidents, Agileo Automation emploie 22 collaborateurs équitablement répartis entre Poitiers et Montauban. Ce bureau d’ingénierie en informatique industrielle, robotique et automatismes développe des solutions logicielles de contrôle robotique et de connectivité pour les machines de production.

Expert historique des semi-conducteurs, Agileo Automation intervient notamment dans le secteur aéronautique et spatial et compte aussi comme clients des entreprises locales telles que Neotec ou 3R. L’entreprise réalise 40% de son chiffre d’affaires à l’export, majoritairement aux Etats-Unis, et vient d’être retenue dans le cadre du plan France Relance 2030 pour un projet innovant de réindustrialisation des territoires.

Présente à Montauban depuis 2021, elle s’installera en 2022 dans un nouveau bâtiment à Albasud, où elle projette d’accueillir à terme une vingtaine de personnes.

Nobrak

Lauréate du concours startup en 2017, la pépite montalbanaise en plein développement fait son entrée dans le club des « leaders ». Son métier : la conception-fabrication de solutions composites innovantes pour des secteurs aussi divers que la bagagerie de luxe, l’automobile ou l’aéronautique. « Nos technologies ont vocation à apporter une connotation environnementale à cette production, en supprimant le gaspillage et en optimisant l’utilisation des matériaux », précise Aymeric Azan, le dirigeant de Nobrak, qui a décroché en 2021 le label Green Tech Innovation attribué par le Ministère de la Transition Ecologique.

Arrivée à une étape charnière de son développement, l’entreprise qui multiplie par deux son chiffre d’affaires chaque année et emploie actuellement 8 salariés, entend passer en phase d’industrialisation de ses technologies et monter une ligne de production à Montauban. Pour cela, elle s’apprête à lever des fonds et s’installera prochainement dans de nouveaux locaux plus spacieux.

Fauché

Déjà récompensé lors de la 1re édition des Leaders de l’Économie, le groupe Fauché est à nouveau distingué en 2021. Spécialisé dans le génie électrique et les services à l’énergie, cette entreprise fondée en 1963 à Lafrançaise par Jean-Pierre Fauché emploie aujourd’hui 1 900 salariés dans ses 90 agences en France. « Nous sommes une entreprise des territoires et notre ancrage à Montauban, siège du groupe, reste fort », témoigne son Président Patrick Zmirou.

Particularité : l’entreprise qui est aujourd’hui détenue à hauteur de 75% par ses salariés, accorde une importance particulière à la formation de ses équipes et dispose sa propre école.

Malgré la crise sanitaire, le groupe Fauché a poursuivi sa croissance et vise un chiffre d’affaires de 80 M€ en 2021.  « Nous poursuivrons notre croissance organique en 2022 et n’excluons pas de procéder à des opérations de croissance externe dans une logique de diversification de notre présence dans les territoires », confie le dirigeant.

Diptyque Audio

Créée en 2017 et hébergée à la pépinière d’entreprises du Grand Montauban, Dyptique Audio conçoit et fabrique des enceintes hifi innovantes de haute précision.  « Nous travaillons comme des luthiers, de manière artisanale, en partenariat avec des acteurs locaux tels que Goubier Tôlerie (découpe de précision), AST 82 (peinture) ou Chauchefoin (textiles). Nous produisons une centaine de pièces chaque année pour garantir une qualité d’écoute et de finition irréprochable », explique Gilles Douziech, co-gérant de l’entreprise avec Eric Poix et co-concepteur de ces enceintes plates au son immersif.

Forte d’une vraie renommée de qualité dans le milieu exigeant de la haute-fidélité, Dyptique Audio réalise actuellement 80% de son chiffre d’affaires à l’export et distribue ses enceintes dans 19 pays, aux Etats-Unis, en Asie et en Europe du Nord.

Grâce au designer de l’équipe, Antony Henri, formé à l’Institut Supérieur Couleur Image Design, l’entreprise développe un nouveau concept de mobilier design intégrant ses enceintes, dans l’objectif de s’ouvrir de nouveaux marchés (architectes, musées, hôtels…).

Voir aussi les lauréats du concours Start-up 2021 en cliquant ici.