Accueil > Ville d'art et histoire > Histoire de la ville > Les 400 coups

L'anecdote des "400 coups"

Depuis plus de trois siècles et demi, les trous dans la brique de l'église Saint-Jacques rappellent au passant une histoire tout aussi mouvementée que glorieuse. Celle du siège de Montauban par Louis XIII, en août 1621...


"Quand le pouvoir royal voulut soumettre Montauban-la-protestante, toute la ville se rebiffa. Dès 1562, il mit tout en oeuvre pour anéantir les montalbanais hermétiques à la religion catholique.
Chargé de la besogne, le maréchal Montluc par trois fois, fut repoussé par les montalbanais. La royauté ne pouvait pas rester sur cet échec... Louis XIII en personne, et son bras droit, le cardinal Richelieu, ordonnèrent un nouvel assaut contre la ville. Le roi en appela aux lumière d'un alchimiste... Celui-ci fit part aux autorités royales de sa recommandation: "il faut faire peur aux habitants de la ville. Une grande peur qui glacera les assiégés et les fera spontanément se rendre..."


"Que faut-il faire ? "Placer côte à côte quatre cents canons et tirer simultanément les qutre cents coups... Bruit, fureur, destruction et rédition garantis".


"Mais les assiégés se sont préparés à une bataille longue et difficile. Sous la houlette du premier consul Jacques Dupuy, ils ont fait des provisions, engrangé blé et autres victuailles. Prés de 20 000 personnes sont retranchées derrière les remparts et les fortifications, prêtes à soutenir l'assaut. Les soldats de Louis XIII s'affairent. Tout est prêt, les coups éclatent comme autant d'orages, une odeur de poudre se répand, sinistre présage... Puis le silence retombe... Rien en se passe: leurs voeux n'ont pas été exaucés, les montalbanais ne se rendent pas. Ils ont résisté, en s'amusant dans la cité et en faisant bombance pendant que sur les remparts de la ville, déferlent les boulets... Montauban a gagné la bataille..."


De la grande histoire à la petite anecdote, il n'y a qu'un pas et l'expression est restée... "Faire les 400 coups", est devenu synonyme de réjouissances... C'est dans cet état d'esprit qu'est née l'idée de donner chaque année à Montauban un événement lié à son identité, qui soit en même temps culturel, historique et ludique. Le grand succés des fêtes célébrant le 850ème anniversaire de la création de la ville, en octobre 1994, en avait été la première traduction.

La fête des 400 coups rassemblera ainsi à l'automne tous ceux pour qui faire la fête constitue un moment fort de convivialité et de joie.

Les seuls boulets que l'on trouvera en ville, seront les fameux "Boulets de Montauban", nés durant l'été (noisette grillée enrobée de chocolat noir et d'une fine couche de sucre) proposés par les pâtissiers et confiseurs. Ils célèbrent la vaillance des habitants de Montauban et leur goût pour les bonnes choses.
 

Flash info

Web TV

Publié le 22/10/2018

Rallye étudiant 2018

Rallye étudiant 2018
Toutes les vidéos

Journal Ma ville

Le dernier numéro de ma ville
est sorti!

Tous les numéros