Accueil > Ville d'art et histoire > Les monuments > L'église Saint-Jacques

L'église Saint-Jacques

Construite au XIIIème siècle grâce aux taxes somptuaires prélevées sur les riches bourgeois, elle porte les stigmates d'une histoire montalbanaise tumultueuse. Après la guerre de Cent Ans, la voûte romane effondrée est remplacée par une voûte gothique et le chevet plat par l'abside.

Durant les guerres de religion, les calvinistes abattent la voûte et la flèche. Le clocher octogonal de style toulousain repose sur une base fortifiée qui porte encore les traces des boulets de canon depuis le siège de 1621 par Louis XIII. En 1629, Richelieu entonne le Te Deum rétablissant la paix religieuse et ordonne la reconstruction de l'église Saint Jacques.

Au dessus du portail néoroman du XIX° se trouve la mosaïque représentant "la vision d'Ezéchiel" de la même époque.

La nef unique, de style gothique méridional, est flanquée de 3 chapelles de part et d'autre. A noter que la deuxième à droite est dédiée à Saint Jacques, patron de l'église.
Elle est l'oeuvre de Joseph Ingres, le père du célèbre peintre. Juste à côté, la chaire en bois sculptée est de style baroque.

   

Flash info

Web TV

Publié le 19/09/2017

Grande braderie – septembre 2017

Grande braderie – septembre 2017
Toutes les vidéos

Journal Ma ville

Le dernier numéro de ma ville
est sorti!

Tous les numéros